Tout savoir sur la 34e semaine de grossesse

34 semaines de grossesse

Le décompte s’accélère, à présent vous êtes enceinte de 34 semaines. Comment évolue bébé à 36 SA ? Du côté de maman, elle rencontre quelques petits désagréments hormonaux, elle est parfois sujette à un trop-plein d’émotions, aussi ambivalentes les unes que les autres. Courage, bébé arrive bientôt ! Mais en attendant sa venue, faisons le point sur les critères essentiels durant cette 34e semaine de grossesse et sur les différents préparatifs. Little Big Change vous détaille tout dans cet article.

Comment se développe le fœtus à 34 semaines de grossesse ?

Lors de cette 34e semaine de grossesse, soit 36 semaines d’aménorrhée, tout se précipite, bébé continue à grandir et grossir, il est toujours confortablement installé dans son petit cocon. À présent, il mesure en moyenne 45 cm et pèse au moins 2,2 kg. Pour illustrer la taille de votre futur nourrisson, il est comparable à la taille d’un melon. Il est également de plus en plus chevelu, sa peau devient lisse. Son système digestif est quasiment totalement mature, si l’accouchement devait avoir lieu, il serait en capacité d’assimiler le lait maternel. D’ailleurs à ce stade, si votre bébé décidait de pointer le bout de son nez, il ne court plus de risque. Tous ses organes sont autonomes, seul le système respiratoire doit encore se développer. Comme il s’exerce à respirer, il avale aussi beaucoup de liquide amniotique. Conséquence, il peut hoqueter !

Son crâne, et plus précisément ses os continuent à se rejoindre. Ils seront totalement soudés après la naissance. La petite fontanelle à l’arrière de la tête se fermera lorsque le bébé aura deux à trois mois environ. Quant à la grande fontanelle ou fontanelle antérieure, localisée à l’avant de la tête, elle se fermera entre 9 mois et 2 ans. Lors de l’accouchement, cette souplesse du crâne permet au nouveau-né de traverser plus facilement les voies génitales. En ce qui concerne ses mouvements, il prend de plus en plus de place dans l’utérus. Cela réduit ses possibilités de se mouvoir. Si ce n’est pas cette semaine, ce sera la suivante que bébé adoptera sa position. Ses ondulations ne passent plus inaperçues. Au moindre geste, vous voyez votre ventre se transformer sous vos yeux. D’un seul coup et pendant un court instant, vous pouvez percevoir un pied, une main.

36 SA côté maman

L’alimentation pendant le huitième mois de grossesse

L’impatience du côté de la maman grandit de jour en jour. Vous avez hâte de faire connaissance avec votre bébé. Côté alimentation, vous devez plus que jamais y prêter attention et surtout aux glucides. Principale source d’énergie de notre organisme, le glucose reste aussi essentiel pour les tissus fœtaux. Une alimentation adaptée doit être suivie pendant toute la grossesse afin de vous apporter tous les nutriments nécessaires. Vous pouvez également manger plus fréquemment des plus petits repas. Pour assurer vos apports en glucides, privilégiez un bon petit déjeuner avec céréales, fruits, pain complet, produits laitiers. Pour les autres repas, les sucres lents tels que le riz ou les pâtes ou légumes secs : lentilles, haricots, pois, etc., sont excellents pour vous procurer une belle vigueur tout au long de la journée. Et si une pause sucrée vous fait de l’œil au cours de l’après-midi, privilégiez des fruits secs : figues, abricots, raisins secs…

Préparer le périnée à l’accouchement

Outre l’aspect nutritionnel, d’autres préparatifs physiologiques sont à envisager pendant la 34e semaine de grossesse. C’est le cas du périnée ! Ce dernier est mis à rude épreuve depuis le début de la grossesse, à 36 SA et avec le poids du bébé, il souffre et se relâche. C’est d’ailleurs pour cette raison que vous ressentez de fréquentes envies d’uriner et quelques problèmes d’incontinence peuvent voir le jour. Lors des cours de préparation à l’accouchement, la sage-femme vous a sûrement évoqué l’importance de cette partie du corps humain pendant une grossesse. Après votre grossesse, vous serez accompagnée pour remuscler votre périnée lors des séances de rééducation périnéale. Cependant, renforcer son périnée pendant la grossesse est utile à bien des égards. Réalisez des petits exercices : contractez et desserrez pendant 5 minutes plusieurs fois par jour. Autre option pour rendre le périnée plus élastique lors du grand jour, vous pouvez procéder à des massages. Dès le début du 8e mois de grossesse, vous pouvez commencer ce massage quotidien. Son utilité est avérée, puisqu’elle permet de réduire les risques de déchirure ou d’épisiotomie lors de la naissance.

Préparatifs et démarches à 34 semaines de grossesse

Le huitième mois de grossesse s’achève, avez-vous choisi définitivement le prénom de votre bébé ? Avez-vous pensé à la reconnaissance anticipée ?

Début du congé maternité

Une nouvelle étape de votre grossesse s’apprête à démarrer : le congé maternité. Selon votre situation (premier enfant, attente de jumeaux, troisième grossesse) vous bénéficiez au minimum de 16 semaines, divisées en deux périodes : avant et après l’accouchement. Si vous êtes salariée, votre employeur fera parvenir à l’Assurance Maladie une attestation de salaire dès le commencement de votre congé maternité. Ce document permet de déclencher le versement de vos indemnités journalières. Si votre indemnité n’est pas équivalente à votre salaire, sachez que selon la convention collective de l’entreprise, votre employeur peut avoir l’obligation de la compléter. Ainsi, vous ne subirez pas de perte de revenus.

Quel prénom pour bébé ?

Vous avez sûrement déjà réfléchi au futur prénom de bébé. Peut-être même l’avez-vous déjà décidé ? Il est vrai que ce moment symbolique représente une sacrée responsabilité pour les parents. Le choix d’un prénom est fondamental, car non seulement bébé va le porter toute son existence, mais il fera partie intégrante de sa personnalité. Si avec papa, vous n’avez pas encore réussi à vous décider, il est temps d’y songer sérieusement ! Quoi qu’il en soit, cette décision vous appartient, évitez les séances de brainstorming avec la famille pour avoir des avis, car vous serez encore plus perdus !

Reconnaissance anticipée de paternité

Saviez-vous que papa peut reconnaître son futur enfant par anticipation ? Cette démarche administrative n’est pas obligatoire, elle reste à l’appréciation des jeunes parents. Cependant, la reconnaissance anticipée a pour avantage de permettre au papa de ne pas se rendre en mairie lors de la déclaration de naissance. Pour ce faire, rien de plus simple, vous devez vous rendre au service état civil de votre mairie. Vous présentez votre carte d’identité et l’officier rédige l’acte. Lors de la déclaration de naissance, vous devrez présenter ce document officiel.

Votre congé maternité commence, un nouveau chapitre s’ouvre ! Savourez ces premiers jours en vous accordant du repos. N’oubliez pas que vous devez garder toutes vos forces pour le jour J. Durant cette première semaine, détendez-vous au maximum, ne vous lancez pas dans un grand nettoyage de printemps, ce n’est pas le moment. Privilégiez des activités douces, comme vérifier si vous n’avez rien oublié dans la liste du trousseau de bébé.