2e mois de grossesse : tout savoir

EC’est parti : que le 2e mois de grossesse commence ! Si votre entourage n’est pas encore au courant, les changements sont pourtant déjà nombreux. Entre l’évolution de bébé et les modifications physiques chez la future maman, ce premier trimestre peut se révéler éprouvant. Pour vivre cette étape le plus sereinement possible, on vous dit tout sur le 2e mois !

 

Quand commence le 2e mois de grossesse ?

Le 2e mois débute à la 4e semaine, soit 6 semaines d’aménorrhée (SA = semaines écoulées depuis le début des dernières menstruations). Il se termine à la fin de la 8e semaine, soit 10 semaines d’aménorrhée. La plupart des femmes enceintes apprennent leur grossesse au cours de ce 2e mois, souvent après un retard de règles.

Une fois la fin du 2e mois, les professionnels de santé ne parlent désormais plus d’embryon, mais de fœtus, pour désigner bébé.

 

Où se trouve le bébé à 2 mois de grossesse ?

En quatre semaines, l’embryon évolue très vite, il va passer de 6 mm à plus de 3 cm, à la fin du 2e mois. Dès la 5e semaine, son cœur commence à battre. On peut déjà le voir au cours d’une échographie. Petit à petit, l’apparence de bébé se modifie et évolue. Son corps change, et les traits de son visage commencent à se modeler.

Sa tête est encore plus grande que son corps, et ses membres s’étirent, pour lui donner un aspect « plus humain ».

Dès la fin de la 8e semaine de grossesse, tous les organes de bébé sont maintenant en place et formés, ils ne sont néanmoins pas encore opérationnels et continueront d’évoluer au fil des prochaines semaines.

Le sexe de bébé est déjà défini. Même s’il faut encore patienter jusqu’à l’échographie du premier trimestre pour qu’il vous dévoile son petit secret.

Son cerveau étant en formation, votre enfant peut commencer à effectuer de petits mouvements « réflexe ». Ils ne ressemblent toutefois en rien aux petits coups de pied que vous pourrez percevoir dans quelques mois.

 

La future maman, enceinte de deux mois

À ce stade de la grossesse, votre ventre n’est pas encore arrondi. Pourtant, votre utérus ne cesse de gagner en volume, semaine après semaine. En grossissant, il a tendance à appuyer davantage sur la vessie : pas étonnant donc que les envies d’uriner soient plus fréquentes, de jour comme de nuit !

Les nausées et les vomissements peuvent commencer à pointer le bout de leur nez, dès le début du 2e mois de grossesse. Si certaines femmes enceintes n’auront que des nausées matinales, d’autres voient leur quotidien chamboulé à cause des vomissements tout au long de la journée. Patience, ces petits maux typiques de la grossesse devraient s’effacer vers la fin du premier trimestre.

Vos seins sont tendus ? En plus de gagner en volume, ils peuvent aussi être quelque peu douloureux : pas d’inquiétude, il s’agit simplement de votre poitrine qui évolue et se prépare en vue d’un éventuel allaitement.

Vous pouvez déjà ressentir des douleurs au niveau du bas-ventre. Relativement fréquentes durant le premier trimestre, il s’agit de douleurs dites ligamentaires. Bénignes, elles s’apparentent à des douleurs de règles ou à des tiraillements. L’utérus est un muscle suspendu dans le bassin par des ligaments. En grossissant, il force les ligaments à s’étirer, provoquant ainsi des douleurs modérées.

Vous passez du rire aux larmes et vous pouvez être plus sensible ? Les modifications hormonales sont les grandes responsables de ces changements d’humeur. Pas de remède miracle, ce phénomène devrait se poursuivre tout au long de la grossesse.

La fatigue inhabituelle n’est pas une simple impression ! La fatigue est l’un des symptômes les plus fréquent : reposez-vous, en attendant le 2e trimestre et son légendaire regain d’énergie.

 

Comment est le ventre à 2 mois de grossesse ?

Enceinte de deux mois, votre petit ventre est pas encore totalement visible. En revanche, vous pouvez commencer à remarquer des évolutions, votre taille s’épaissit et votre ventre peut sembler dur et gonflé. C’est dû à l’augmentation de volume de l’utérus et au déplacement des organes digestifs. Brûlures d’estomac, constipation ou aérophagie : pensez à modifier votre alimentation, ajoutez plus de fibres (céréales complètes, fruits et légumes…) et buvez beaucoup d’eau (au moins 1,5 L par jour).

Pensez à investir dans des vêtements de grossesse ou surtailler votre garde-robe, cela évitera de comprimer votre ventre naissant.

 

Urgence : quand consulter à 2 mois de grossesse ?

Au cours du premier trimestre, les femmes enceintes ressentent de nombreuses émotions contradictoires. En plus de l’excitation des débuts, elles sont stressées, par crainte d’une mauvaise nouvelle.

La première échographie de grossesse n’ayant lieu que vers la 12e semaine d’aménorrhée, les futures mamans doivent se montrer patientes, tout en étant attentives aux moindres symptômes pouvant alerter sur une quelconque anomalie.

Voici quelques signes qui doivent amener la femme enceinte à consulter rapidement au cours du 2e mois de grossesse :

  • douleurs aigües dans le ventre
  • saignement vaginal
  • fièvre
  • hypertension artérielle
  • perte de connaissance

Isolés, ces symptômes n’annoncent pas toujours une fausse couche. Bien que ce risque soit bien réel au premier trimestre, il diminue dès la 9e semaine, puis chute dès la 12e. Seuls une échographie et un examen gynécologique permettent de s’assurer que la grossesse se déroule normalement.

Que de changements en ce 2e mois de grossesse ! Bébé se développe à un rythme soutenu, la future maman passe par les changements en tout genre. La plupart des petits maux de grossesse sont apparus, et il faut patienter jusqu’au début du 2e trimestre avant d’avoir la forme ! Pensez à prendre rendez-vous pour votre première échographie de grossesse : l’occasion de voir bébé en images pour la première fois !